L’Histoire de la Bière Blanche Allemande

Un type de bière qui m’a toujours tenu à cœur est la bière de blanche, aussi connue sous le nom de bière au blé. En raison de la famine, le brassage de la bière en Allemagne n’était à l’origine autorisé qu’avec l’orge. C’est pourquoi la bière blanche n’a été bu dans le sud de l’Allemagne qu’à partir du XVe siècle, mais seulement pour une courte période. Lors d’une autre famine, la famille Degenberg obtint le monopole exclusif du brassage de la bière de blé. Plus tard, la licence de brassage a été transférée à la famille Wittelsbacher, qui a ainsi pu étendre son monopole existant à l’ensemble de la Bavière.

Avec la révolution industrielle, l’industrie de la bière a également changé. D’autres types de bières sont apparus, qui se sont affrontés directement avec la traditionnelle « Weissbier » et ont gagné de plus en plus de parts de marché. Mais la bière blanche a su se défendre et au fil du temps, elle a repris de l’élan. Aujourd’hui, la bière traditionnelle est et reste la bière la plus vendue en Bavière.

Saviez-vous que la bière de blé n’est pas faite à 100 % de blé ? parce que le blé n’a pas d’écorce, aucune filtration adéquate ne peut avoir lieu avec 100 % de blé. Cependant, une bière ne mérite le nom de bière de blé que si elle est fabriquée à partir d’au moins 50% de malt de blé. Mais plus de 80% ne sont presque jamais utilisés.

Vive la bière blanche, santé!

Holger
Sommelier dipl. de la bière

Über den Autor

Holger
Dipl. Bier-Sommelier

Je suis un grand amoureux du monde de la bière et je vous emmène avec Beerhub dans un voyage à travers la scène de la bière artisanale en Suisse

en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *